• Afin de centraliser toutes les informations concernant un élève, j'ai réalisé cette fiche de profil.

    Elle peut être transmise aux collègues qui accueillent l'enfant, mais peut également servir à un éventuel remplaçant.

    J'y consigne des observations succinctes ainsi que des comptes rendus des réunions avec la famille...tous ces éléments me seront utiles au moment de l'ESS.

    Fiche de profil cool Pour télécharger c'est par ici... yes

    Télécharger « FICHE PROFIL de.docx »

     

     

     

     

     

    Beaucoup d'entre vous m'ont demandé quelle distinction je faisais entre classe de référence et classe d’accueil. Comme souvent, certaines choses diffèrent d'une académie à l'autre, mais j'ai conservé cette appellation car lorsqu'un élève d'âge CM1 arrive dans notre établissement, ma directrice l'inscrira en classe de référence en CM1. Pour autant je ne ferais peut-être/sûrement pas d'inclusion exclusive en CM1. Le niveau de cet élève lui permettra peut-être d'être inclus en CE2, ce que je nommerai dès-lors sa classe d'accueil.

    Le texte du BO dit que la classe de référence correspond "approximativement" à la classe d'âge....je comprends donc que je peux faire des inclusions sur un niveau inférieur... (sans metre un élève de CM1 en CP évidemment).ce que certains IEN refusent.

    Je vous retranscris ici une conversation que j'ai eu avec une collègue qui est confronté à la rigidité de sa hiérarchie...je sais que mon commentaire peut susciter la polémique mais je vous partage ici, mon ressenti. Après 14 années de bons et loyaux services, il y a des valeurs que je ne suis pas prête à renier... je me sens comme dans ce petit village d’irréductibles gaulois...qui résistent encore et toujours à l'envahisseur. Des circulaires, des textes, où l'inclusion se raisonne en terme de classe d'âge, de dispositif, de coordonnateur. J'espère être plus enseignante spé que coordo, j'espère faire passer leurs besoins et leur bien-être avant les circulaires...je me sens pousser des moustaches et des tresses sous mon casque gaulois.

    Je sais que certains sont obligés d'inclure dans la classe d'âge. Je trouve qu'on marche sur la tête sous prétexte d'inclusion. Je suis une vieille bique sûrement mais je ne ferai rien qui mette mes loulous dans une situation inadaptée. Les adaptations pour certains sont suffisantes, alléger les attentes aussi mais dans l'ensemble ces enfants peinent à suivre le rythme de l'ordinaire, le grand groupe, la consigne collective, la gestion du matériel, ont besoin d'une présence forte de l'adulte, de beaucoup de manipulations....bref ce que que l'ordinaire de leur classe d'âge ne peut pas offrir avec 27 autres loulous.

    Je suis favorables aux inclusions, 2 des miens le sont à 100% et dans leur classe de référence (mais ça reste à la marge et impossible pour d'autres). Mais lorsque l'on dit aux parents de faire un dossier MDPH pour une orientation en ULIS et que l'année d'après le gamin est toujours dans sa classe mais avec des temps de regroupements en ULIS, est-on vraiment sérieux? Ces enfants ont besoin qu'on leur accorde du temps, qu'on les réconcilie pour certains avec leur image d'eux-mêmes en tant qu'apprenant, qu'on respecte leur rythme d'apprentissage, leurs capacités de mémorisation, de concentration, d'attention... bref, pas qu'on les bouscule et qu'on les mette dans les jolies cases d'un système qui ne leur convient visiblement pas... Ils ne s'en sortent pas dans l'ordinaire? Ils sont en souffrance dans l'ordinaire? ...et bien mettons les tout de même dans l'ordinaire. Je grossis le trait bien sûr.... Mais je voudrais simplement que l'on ne perde pas de vue que ces loulous sont tous très différents et que chacun à besoin que prenne en compte ses particularités...ne parle-t-on pas de Projet Personnalisé de Scolarisation??? Que devient-il lorsqu'on impose à tous la même logique?

    Voilà, je ne vais certainement pas faire l'unanimité en écrivant cela, mais je regrette, je ne me renierai pas pour une circulaire qui changera dans 3 ans...mes élèves et mes missions elles, ne changent pas....

    Pin It

    2 commentaires
  • Comme de nombreux collègues, j'ai souhaité mettre en place un système de jogging d'écriture. Faire écrire les élèves quotidiennement reste un levier important pour l'acquisition des normes syntaxiques, des règles orthographiques et grammaticales, mais également pour développer le vocabulaire.

    Mais, mes loulous se retrouvent bien vite bloqués face au passage à l'écrit. Peur de mal faire, manque d'idées...

    Alors j'ai opté pour une petite routine qui rassure les élèves, qui les motive et les engage dans un petit projet d'écriture.

    Pour chaque période, je choisi un album (avec ou sans texte) ou idéalement un kamishibaï (mais mon budget est souvent en berne). Cet album est en lien avec le thème de la période (l'océan, l'Afrique, la magie etc...). Dans un premier temps je présente l'ouvrage aux enfants afin d'asseoir la compréhension globale du texte et de la narration.

    LUNDI: Nous travaillons sur une page ou une double page de l'album (en respectant la chronologie de l'histoire évidemment). Les élèves disposent de l'illustration qui sera le point d'appui du travail d'écriture de la semaine. Collectivement et à l'oral, les élèves proposent les mots qui leur seront utiles pour légender cette illustration, pour raconter cette partie de l'histoire.

    Image de la semaine et phrase du jour Ces mots sont inscrits au dos du tableau de la classe, et répartis dans les diverses catégories de mots représentées par les symboles de la grammaire Montessori.

    Nous procédons toujours dans le même ordre:

    - on cherche les mots qui permettent de dire de quoi ou de qui on parle (les noms)

    - on cherche ensuite ce qu'on peut dire sur ces noms (les adjectifs)

    - on cherche enfin les mots qui permettent de dire ce qui se passe (les verbes)

    Les pronoms et les déterminants restent écrits d'une semaine à l'autre.

    Pour les verbes conjugués dont la forme est irrégulière, j'ai ajouter une petite case "verbes conjugués"

    Le mur de mots ainsi constitué servira de base de travail et de point de repère tout au long de la semaine.

    Il pourra être complété si besoin en fonction des propositions des élèves.

    Pour clore la séance du lundi, les élèves choisissent une phrase commune, la rédige sur l'ardoise puis nous procédons à une correction collective argumentée au tableau (avec une petite analyse grammaticale à l'aide des symboles Montessori...histoire d'enfoncer le clou!)

     

    MARDI, MERCREDI, JEUDI: chaque élève rédige la phrase de son choix en appui sur le mur de mots.

    Image de la semaine et phrase du jour Image de la semaine et phrase du jourJe passe pour aider à la correction sur les ardoises avant que les loulous ne recopient leur phrase sur une feuille .

    On conserve la même feuille toute la semaine et les phrases de ces 3 jours sont écrites à la suite les unes des autres.

     

     

     

     

     

    VENDREDI: cette fois, la phrase est imposée. Je dicte à tous une phrase construite autour des mots étudiés tout au long de la semaine (je propose 2 dictées différentes en fonction du niveau des élèves). Tous les élèves du dispositif ne participent pas à ce jogging d'écriture, certains sont en inclusion sur ce temps là et les non lecteurs sont généralement en activité de réinvestissement avec l'AVS-co.

     

    Image de la semaine et phrase du jour

    Je distribue la photocopie de l'image de la semaine, les élèves découpent les 3 phrases rédigées précédemment et ils recopient la dictée du jour dans le cahier.

    Voilà ce que ça donne (l'album étudié est différent sur cette photo que celui ci-dessus...)

     

    Le lundi suivant on recommence avec l'illustration suivante...etc....

     

    A la fin de l'album, je réunis les illustrations et leurs phrases dans un petit livret. Ils repartent ainsi avec un petit album rédigé entièrement par leurs soins!

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Pin It

    5 commentaires
  • Pour tous ceux et celles qui seront nommé(e)s sur un dispositif ULIS à la rentrée, voilà le BO sur la scolarisation des élèves en situation de handicap ainsi que l'article Eduscol consacré aux ULIS.

    En fonction des académies, les discours et les attentes changent et de nombreux collègues ne savent plus quoi penser ni où donner de la tête. C'est une base pour construire votre propre fonctionnement. Il variera en fonction des élèves qui relèvent du dispositif, mais également en fonction des collègues avec lesquels vous allez être amené à travailler. Ne vous reniez pas, faites vous confiance, et ne perdez jamais de vue que l'essentiel reste le bien-être de nos loulous....

    http://www.education.gouv.fr/pid285/bulletin_officiel.html?cid_bo=91826

    http://eduscol.education.fr/cid53163/les-unites-localisees-pour-l-inclusion-scolaire-ulis.html


    votre commentaire
  • Parce que nos élèves ne se résument pas à des résultats en français et en maths, voici un document que j'utilise depuis de nombreuses années.

    Je l'avais créé pour étayer les dossiers d'admission de nos élèves à l'EPA (Ecole de Plein Air). Mais depuis qu'elle a fermé, je continue a utiliser cet outil.

    Il me permet de rendre compte de mes observations sur chacun de mes loulous. Les résultats scolaires et les difficultés d'apprentissage sont une chose mais pour être véritablement en mesure d'aider ces élèves, il faut s'attacher à comprendre leur fonctionnement, le regard qu'ils portent sur eux, sur les autres, sur l'école.

    J'ai "actualisé" ma grille en y ajoutant une ligne sur les intelligences multiples.

    Il va sans dire que parfois, nous ne sommes pas en mesure de remplir la totalité de la grille, surtout lorsque nous découvrons les enfants. Il me faut parfois plus d'un an pour véritablement cerné un loulou. C'est donc un outil qui n'est pas figé et qui ne reste pas dans un classeur. Je le partage avec mes collègues qui accueillent les enfants en inclusion et nous sommes parfois amené à le compléter ou le modifier ensemble.

    Evaluation et observation des attitudes scolaires de l'enfant   cool pour télécharger le document c'est ici... yes

     

    Télécharger « Evaluation et observation des attitudes scolaires.pdf »

    Et la version modifiable si vous souhaitez pouvoir adapter à vos enfants

    Télécharger « Evaluation et observation des attitudes scolaires.docx »

    Pin It

    10 commentaires
  • Pour les petits loustics de niveau maternelle, voici un petit atelier sur le thème du jardin.

    L'idée est simple, une fois plastifiées, il faut découper chaque carte jardin et chaque carte de dénombrement. Les élèves devront alors retrouver les bonnes associations.

    Les fleurs du jardin Les fleurs du jardin  yes Pour télécharger c'est ici... cool

    Télécharger « jeu du jardin.pdf »

    Pin It

    votre commentaire