• Le flexible seating, vous en avez déjà forcément entendu parler... Une classe flexible

    Pour résumer, l'idée est de permettre aux élèves de pouvoir s'installer dans la classe de la manière qui leur convient le mieux. Il n'y a donc pas de place attitrée et les assises et les tables sont très variées pour permettre à chacun de trouver l'emplacement le plus adapté à l'activité du moment, à l'humeur du jour, au support de travail (puzzle, jeu de construction, activité écrite, étiquettes à manipuler), au mode de travail (seul, en binôme, sur un jeu à plusieurs) etc.

    Les élèves du dispositif ULIS ont souvent un rapport aux apprentissages et un vécu scolaire compliqués. La gestion des émotions est problématique et pour beaucoup d'entre eux, les contraintes trop strictes ou un cadre trop rigide, les empêchent d'adhérer aux activités.

    L'idée première du dispositif est de permettre aux enfants d'évoluer dans un cadre sécurisant et motivant afin de les accompagner vers le chemin de la réussite. Sans plaisir, pas de motivation et donc pas de progrès possible. Le cadre de travail est donc un élément essentiel de la réussite de nos loustics.

    Nos élèves ont également des capacités de concentration et d'attention limitée. Ils sont "remuants" vous diront certains. Ils ont un énorme besoin de bouger et le flexible seating offre une véritable liberté de mouvement fort appréciée par mes loustics.

    Aménager la classe pour favoriser les déplacements, pour développer le travail en équipe, pour offrir des espaces de travail Une classe flexiblevariés et un cadre accueillant est donc apparu comme une nécessité.

    Dehors le gros bureau de la maîtresse qui ne servait a rien!

    Dehors la grosse armoire débordant de matériel d'art pla, de feuilles, de cahier dépareillés...! (ca sera l'occasion de centraliser le matériel et les fournitures dans une salle dédiée...)

    Moins de tables "d'école" que d'écoliers et place à la table de bar (pour un travail sur tabourets ou en station debout), place aux petites tables basses IKEA, place aux tapis, aux ballons sauteurs (pour s'asseoir hein!), aux coussins....au canapé!

    ET chez moi ca ressemble à ça... (jusqu'au prochain changement (qui a déjà eu lieu si vous regardez les derniers articles! )...parce que les loulous et moi on aime bien tout changer régulièrement!)

    Une classe flexible  Une classe flexible

     

    Une classe flexible

     Ma dernière acquisition: le pédalier. Il offre la possibilité aux élèves qui ont besoin de mouvement de bouger les jambes ou les bras tout en travaillant.

    Difficile de le mettre sous une table sans se taper les genoux lorsque l'on est grand mais les loulous sont astucieux et certains ont déjà trouvé comment l'utiliser...

    Une classe flexible Une classe flexible

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     Et pour la rentrée prochaine....nous attendons avec impatience nos z-tool et nos tabourets de chez Manutan!!

    Une classe flexible  Une classe flexible

     

     

     

     

     

    L'aménagement de l'espace en ULIS a une importance capitale à mes yeux. Les espaces doivent être clairs et bien définis pour faciliter la compréhension des espaces, l'usage au quotidien, l'autonomie)

    Le défi en ULIS est de proposer à la fois un cadre structuré, structurant (car ces enfants ont besoin d'un cadre de travail qui les rassure) mais dans le même temps de proposer un cadre qui offre une grande liberté (ces enfants ont également besoin de bouger, de de pas sentir des contraintes trop strictes)

     

    Lorsque j'ai réfléchi mon espace, je souhaitais faire disparaitre les gros meubles (qui masquent la vue et prennent de l'espace au sol) et comme de nombreux collègues, je me suis lancée dans le flexible seating. Mais je voulais surtout un espace modifiable à souhait (donc des meubles légers que l'on pouvait déplacer sans trop d'efforts).

    Les élèves en difficulté ont souvent besoin d'appréhender les nouvelles notions "par le corps". Ils doivent vire leurs apprentissages pour mieux les comprendre et les assimiler. Dès que cela est nécessaire, on bouge une table ou deux de manière à libérer un espace suffisamment grand pour réaliser l'activité souhaitée.

    D'un dispositif à l'autre, les besoins en terme d'espace évoluent. Pour mon élève avec TSA, j'avais mis en place un espace de travail spécifique (avec des panneaux occultants, contre un mur etc...) mais on a choisi de l'abandonner au profit d'un travail au milieu ou avec les autres élèves. Seule sa table de temps libre a été conservée (il y trouve ses renforcateurs et son matériel spécifique). Les autres élèves respectent cet espace privilégié.
      

    Pin It

    12 commentaires
  • Qui suis-je?: Enseignante spécialisée depuis 12 ans, j'ai travaillé dans une Ecole de Plein Air, un établissement spécialisé qui a fermé ses portes il y a4 ans. Depuis, j'enseigne au sein d'un dispositif ULIS dans une école de 12 classes.

    Ma classe: C'est une ULIS TFC (Troubles des Fonctions Cognitives). Actuellement le dispositif se compose de 14 élèves entre 6 et 11 ans. 3 filles et11 garçons. Je suis épaulée par une AVS-co extraordinaire et une AVS-i qui accompagne un de mes élèves avec TSA (Troubles du Spectre Autistique).

    Pourquoi un blog?: Vous ne trouverez pas beaucoup d'outils à proprement parlé, mais plutôt des trucs et astuces sur mon fonctionnement de classe ou sur le quotidien d'un petit groupe de loustics qui trouve peu à peu le chemin de la réussite...

    Les téléchargements : une petite précision.... dans la mesure du possible je vous donne accès à la version modifiable de mes documents. L'idée étant de permettre à chacun de se les approprier mais également d'offrir un maximum de partages. C'est pourquoi je vous encourage à m'envoyer les documents que vous aurez créé à partir de mes trames modifiables.


    10 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique