• Dans certains groupes classes, les esprits s'échauffent vite. Il est important dès le début de l'année de souder le groupe, de créer de la cohésion. C'est dans ce cadre que je propose chaque année à mes élèves une série de jeux coopératifs.

    Ces jeux peuvent prendre diverses formes, en intérieur, en extérieur, avec un petit groupe, un grand groupe, en hiver, en été... etc...

    Objectifs:

    - Développer des valeurs de respect, de solidarité, de coopération.

    - Développer des comportements favorisant l'entraide, l'écoute, l'anticipation et l'esprit d'équipe.

    - Construire la cohésion du groupe, favoriser les interactions.

    Je vais tenter de faire une liste des jeux que j'utilise depuis de nombreuses années et qui ont fait leurs preuves avec mes loustics. Je complèterai avec des photos ou avec d'autres jeux lorsque j'aurai le temps.

    Un incontournable: le parachute

    Les jeux coopératifs

    J'ai acheté le mien il y a quelques années pour moins de 30 euros je crois, et il n'a pas bougé. Pourtant il a été malmené un paire de fois! Pour un grand groupe classe il est trop petit mais pour mon loulous du dispositif c'est suffisant. Composé de 8 segments avec poignée (4 couleurs) et d'un trou en son centre, un petit guide d'utilisation était fourni avec le parachute. Je n'ai donc rien inventé et de nombreux exemples de jeux circulent sur le net. Voici mes préférés:

    - Faire des vagues, dans un premier temps tout doucement puis de plus ne plus vite en racontant aux enfants une histoire de bateau pris dans la tempête... On peut mettre un enfant dans le trou pour lui faire vivre l'expérience comme les matelots sur le navire! Fous rires garantis! On peut varier la hauteur du parachute: vagues presque au sol en se tenant accroupis ou vagues à hauteur des hanches)

    - Tourner en maintenant le parachute tendu, dans un sens puis dans l'autre. La encore on peut placer un enfant au centre et raconter une histoire de robe de princesse qui virevolte au rythme de la musique.

    - Le jeu des couleurs: les enfants tiennent un segment de couleur et au signal, lorsque la toile est gonflée, ils doivent échanger leur place avant que le parachute ne retombe sur eux. (exemple: 1...2...3...ROUGE! les deux élèves qui tiennent un segment rouge intervertissent leur place le plus vite possible en passant sous le parachute)

    - Les poissons et les pêcheurs: des pêcheurs tiennent le filet (le parachute) levé. Les poissons passent sous le filet (on peut varier les façon de se déplacer). Au signal (arrêt de la musique tambourin ou autre), les pêcheurs abaissent le filet et certains poissons se retrouvent prisonniers. Ces poissons peuvent rejoindre les pêcheurs pour tenter de capturer les derniers poissons.

    - Le jeu des objets: des objets sont placés sous le parachute (cubes, trousse, chapeau, cahier...n'importe quoi de facilement identifiable et bien sûr rien de pointu puisqu'ils vont courir avec !). Les élèves gonflent puis dégonflent la toile à plusieurs reprises puis au signal (prénom de l'enfant, couleur de leur segment si vous souhaitez qu'ils s'affrontent à deux), vous nommez un des objets et l'élève désigné doit le rapporter le plus vite possible sans se faire coincer sous le parachute.

    - Avec une balle: de nombreuses possibilités avec une balle. On peut proposer aux élèves de maintenir la balle sur la toile tendue le plus longtemps possible en prenant garde à ne pas la faire tomber dans le trou. (Sur certains modèles de parachute je crois qu'il est possible de choisir de fermer ou de laisser ouvert ce trou). On peut également essayé de la faire rebondir le plus de fois possible.

    Cette liste est loin d'être exhaustive mais ces jeux sont ceux que j'utilise le plus régulièrement.

    Les bras emmêlés:

    Les jeux coopératifsJeu super simple mais qui fait son petit effet.

    Je ne le fais jamais en tout début d'année. J'attends que les élèves se connaissent un peu car il faut supporter la proximité de l'autre et lorsque l'on ne se connait pas c'est moins évident à gérer...

    La règle et simple: les élèves tendent les bras devant eux et attrapent la main d'un camarade (un camarade différent dans chaque main), le tout en croisant les bras des uns et des autres. Puis à eux de trouver le moyen de démêler tout ça sans jamais se lâcher les mains.

    Il faut donc se mettre d'accord, agir ensemble pour réussir. Il faudra parfois faire passer les jambes d'un camarade par dessus le nœuds de bras, passer au dessus de la tête d'une autre etc...

    Attention à bien rappeler les règles au départ en insistant sur le fait que les élèves ne doivent pas être brusques et ne pas se faire mal dans des contorsions impossibles.

    On peut varier le nombre d'enfants pour varier la difficulté. Attention à la taille des enfants (un enfant petit au milieu d'autres bien plus grands aura du mal a agir avec l'équipe et pourrait se blesser...)

    Variante: prendre une boule de fil textile (pas de laine parce que les élèves risquent de se bruler) et la faire passer dans le groupe. Chacun l'enroule autour de soi de façon originale et la passe au suivant. Quand tout le monde est attaché, détricoter...

     

     

    Le jeu du cerceau:

    Les jeux coopératifsLà encore, un grand classique!

    Les enfants se place en rond et se donne la main. Un cerceau est placé entre deux élèves.

    Le but du jeu est de faire circuler le cerceau d'un bout à l'autre de la ronde sans jamais se lâcher les mains.

    Il faudra donc lever les bras, les jambes etc...

    On peut mettre une limite de temps pour corser l'activité. J'évite de les mettre en compétition sur deux équipes pour limiter les disputes et reproches contre les enfants potentiellement responsables d'un ralentissement.

     

     

     

     

     

     

     

     Le jeu de la fontaine:

     Les jeux coopératifs

     Bon alors là, clairement, c'est un jeu à réserver pour les beaux jours, sauf si vous voulez que vos élèves attrapent une pneumonie!

    En file indienne, chaque élève tient un gobelet dans ses mains. On  remplit le gobelet du chef de fil avec de l'eau.

    Le but du jeu va être de verser le contenu de son gobelet par dessus sa tête de manière à ce que le camarade placé derrière soit en mesure de récupérer l'eau sans trop de perte. Et ainsi de suite jusqu'au bout de la file...

    On peut mesurer la quantité d'eau conservée à l'arrivée. On peut ajouter une variante de temps avec un sablier ou un timer.

     

     

     

     

     

     

    La roue géante

    Je n'ai pas encore fait de photo de cette activité mais j'y remédie très vite c'est promis....

    Prenez un rouleau de sacs poubelle (privilégiez des sacs de grande contenance et plutôt résistants). Déroulez la totalité du rouleau et reliez les deux extrémités en fixant avec du gros scotch de déménagement. (il faudra peut être renouveler l'opération au niveau des différentes jonctions de sac..)

    Vos sacs forment ainsi une sorte de grand collier...mais si vous demandez à vos élèves de se placer debout sur les sacs, en file indienne et de lever les bras en tenant l'autre côté de la chaine de sacs, vous obtiendrez une sorte de roue géante.

    Le but du jeu est alors de faire progresser cette roue en avançant petit à petit, les jambes et les bras (pas aussi vite que des hamsters dans leur roue bien sûr!)

    Le crayon coopératif:

    Les jeux coopératifs On retourne sur une activité d'intérieur cette fois.

    C'est un petit objet que vous trouverez très facilement sur le net mais à des prix très variables et souvent assez onéreux. Ce modèle est le moins cher que j'ai trouvé à l'époque. (Je recherche la boite pour vous dire d'où il provient...)

    Sur mon modèle, on peut jouer à 3 ou à 6 (selon que chaque enfant tient une ou deux baguettes).

    Au centre du socle se trouve un trou dans lequel on peut glisser un stylo (j'ai essayé le crayon de papier mais l'orifice est trop large et le crayon tombe)

    Les activités possibles sont nombreuses: faire un dessin, écrire une lettre, un mot, suivre un chemin... mais le tout en coordonnant ses mouvements avec ceux de ses camarades.

     

     

     

     

     

     

     Les bonhommes exquis

    Le premier élève trace une tête sur le haut de la feuille: on plie de façon à ne laisser apparaitre que le cou. Le second trace le corps et les bras. On plie à nouveau et le troisième dessine les jambes et les pieds.

    Variante: dessiner un monstre, un animal...

    Les courses à 2:

    Là aussi, je dois encore faire les photo mais tout le monde a déjà jouer à ça pendant une kermesse ou un anniversaire alors mon propos vous fera sans nul doute échos.

    L'idée est de proposer aux élèves différents types de courses en binômes, en plaçant une balle à différents endroits du corps:

    - les enfants se placent dos à dos et coincent une balle entre eux au niveau du dos ou de la nuque.

    - les enfants se placent côte à côte et coincent une balle entre leurs hanches, épaules, genoux.

    - les enfants se placent face à face, bras tendu, un ballon coincé entre les mains.

    - les enfants se placent face à face et tiennent deux tubes entre leurs mains. Un ballon est placé sur les tubes et les élèves se déplacent latéralement sans faire tomber la balle. (variante: balle plus petite posée sur une feuille A3 tenue aux extrémités par les deux enfants)

    Etc...

    Le jeu des gobelets:

    Les jeux coopératifs

     Du matériel qu'on trouve tous dans le fond d'un placard pour cet atelier coopératif très sympa!

    4 ficelles, 1 élastiques et des gobelets (ici j'ai utilisé les gobelets de mon atelier sur les chaines alimentaires).

    But du jeu: attraper un gobelet en l'enserrant avec l'élastique et empiler les gobelets.

    Variante: construire une pyramide plutôt que de simplement les empiler et/ou donner un temps imparti.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Les jeux de relais

    Là encore, il me faudra agrémenter de photos....

    Mais voilà l'idée: le but ce ces jeux sera de transmettre un objet d'un bout à l'autre de la chaine

    - les élèves sont assis en cercle au sol ou sur des chaises. Ils doivent se passer un objet en ne se servant que de leurs pieds.

    - les élèves sont couchés dos au sol et les jambes à l'équerre contre le mur. Même consigne, passer l'objet du premier au dernier de la chaine. (attention aux différences de tailles au niveau des jambes, ça complique grandement l'activité).

    - les élèves doivent parcourir une certaine distance sans jamais mettre un pied au sol. Pour se faire ils disposent de deux grandes lattes de parquet. Ils se positionnent sur la première et place la seconde devant. Ils peuvent alors avancer. Le dernier de la file récupère la première latte et la fait passer au chef de file qui la pose devant et ainsi de suite...(variante possible avec des caissettes: le dernier élève doit libérer sa caissette en allant se placer sur celle de son voisin  immédiat. Il peut alors faire passer sa caissette au chef de file, tout le monde progresse alors et ainsi de suite. J'aime moins cette version car ce sont toujours les deux mêmes élèves qui doivent véritablement coopérer en partageant la même caissette...)

    Les puzzles

    Une collègue sur instagram me partageait son jeu coopératif incontournable: le puzzle. Pour tous les âges et tous les thèmes, c'est en effet une activité qui favorisera le travail en équipe.

    Les petits jeux suivants sont plus adaptés à la maternelle mais je m'en inspire parfois...

    La poursuite de la lune et du soleil

    Les enfants sont placés en cercle, face vers l'extérieur. L'enseignant donne le signal du départ pour le petit ballon (la lune). Celui-ci se promène de main en main en faisant le tour du cercle. Ensuite, le gros ballon (le soleil) part dans la même direction que le petit et doit tenter de rattraper la lune.

    La pierre et le lézard

    Des enfants sont des pierres et prennent au sol la forme qu'ils désirent. Les lézards vont se faire bronzer sur la pierre (se positionner sans faire mal à l'autre)

    Les déménageurs

    Des enfants sont des meubles (ils sont couchés, assis, à genoux...). Les autres sont des déménageurs et doivent les déplacer sans leur faire mal.

    Les pompiers

    Les élèves en ligne doivent se passer des récipients d'eau pour éteindre un incendie situé à l'opposé de la ligne. Si l'on veut éviter les jeux d'eau on peut matérialiser celle-ci avec des foulards, des balles (difficulté croissante)

    Les petits cochons

    Les petits cochons veulent se construire une maison. Ils doivent transporter des briques et construire leur maison rapidement avant que le loup n'arrive. Utiliser le parachute pour transporter des caissettes et les empiler par 3 ou 4.

    Il faut s'entraider pour charger les camions, tirer, replacer les briques qui tombent, construire la maison.

    La toupie folle

    Demander à 3 élèves de se tenir la main pour former une toupie. L'un de ces élèves aura un foulard accroché dans le dos. Un autre élève est désigné pour tenter de voler le foulard. Les 3 élèves toupie doivent s'entraider pour empêcher le vol.

    Et vous quels sont vos jeux coopératifs favoris???

    Si le travail autour des jeux coopératifs vous plait, vous pouvez le décliner également à travers les jeux de société (bon nombre d'entre eux se jouent en coopération)

    Et voici une idée de projet proposé par groupe de réflexion de l’AGEEM 3601: construire un jeu de société coopératif à partir de l'album "Le petit cochon têtu"

    Télécharger « A nous de jouer.pdf »

     

     

     

     

    Pin It

    2 commentaires
  • Sur une magnifique idée de présentation de http://lavieenclasse.eklablog.com/, j'ai créé des fleurs de tri sur les valeurs des lettres et sur l'ordre alphabétique.

    Les fleurs de tri Les fleurs de tri Les fleurs de tri

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    L'idée est simple, découper le cœur de la fleur, sur lequel figure la consigne simplifiée ou le titre de l'activité; fixer les pétales à l'aide d'une attache parisienne.

    Les loulous n'ont plus qu'à faire tourner les pétales pour faire leur tri: pour l'activité sur les valeurs des lettres, il faut placer les mots en haut ou en bas selon que la lettre se prononce de telle ou telle manière. Pour l'activité sur l'ordre alphabétique, il suffit de placer de gauche à droite (ou de bas en haut) les mots dans l'ordre alphabétique.

    yes Pour télécharger les documents c'est par ici... cool

    Télécharger « Fleurs valeurs des lettres.docx »

    Télécharger « Fleurs ordre alphabétique.docx »

    Je vous les laisse en format modifiable pour que vous puissiez changer les mots à votre convenance. Si le document ne s'ouvre pas correctement, signalez le et je le publierai en PDF.

    Pin It

    2 commentaires
  • Varier les assises, varier les supports, voilà tout le défi de la classe flexible. Devenue reine de la récup auto-proclamée, j'ai apporté un bon nombre d'éléments de petit mobilier pour agrémenter notre classe.

    J'ai récupérer une table basse en bois qui permettait à mes élèves d'être à bonne hauteur lorsqu'ils s’asseyaient sur des poufs. Cette table est désormais parfaite pour accompagner mon petit sofa!

    Outre l'esthétique discutable de cette table, je voulais qu'elle puisse être utilisée facilement et surtout avec une grande liberté (j'autorise déjà mes élèves à écrire sur les tables d'école avec les crayons Woody...). Le bois étant difficilement lavable, j'ai recouvert ma table d'un papier autocollant Velleda. Et voilà ma table transformée en ardoise géante! Les élèves l'utilisent chaque jour et après plus d'un an d'utilisation, je n'ai pas encore eu besoin de changer le revêtement (tout juste se décolle-t-il un peu au niveau des coins).

    Je pense le changer à chaque rentrée parce que les essuyages répétés ont tout de même eut raison de l'aspect lisse et doux de l'ardoise Velleda (je le constate aussi sur les petites ardoises que je change aussi régulièrement).

    Une table ardoise

    Pin It

    2 commentaires
  • Dans la lignée de mon atelier avec les téléphones portables (le-jeu-des-telephones), les élèves se sont amusés avec les téléphones à disposition à s'écrire des messages avec des émojis. J'ai surfé sur leur idée pour leur créer ce petit atelier de lecture en 2 parties.

    Dans la première, les élèves doivent associer des phrases à leur représentations en émojis.

    Dans la seconde, la même idée est déclinée avec des titres de contes.

    Lire avec les emojis  Lire avec les emojis

     

     

     

     

     

     D'autres viendront... pour l'instant voici la première série:

     

    Télécharger « Emojis.pdf »

    Pin It

    8 commentaires
  • Dans un dispositif ULIS, des élèves de tous âges se côtoient chaque jour. Les plus anciens sont souvent bien rodés au fonctionnement puisqu'ils sont là depuis plusieurs années dans certains cas.

    Les enfants orientés en ULIS ont souvent une faible estime d'eux-même et aider un camarade, fait partie des leviers possibles pour développer la confiance en soi.

    C'est également un bon moyen de souder le groupe et de favoriser des liens et des relations entre élèves basées sur l'entraide et la coopération.

    Lorsque nous avons mis en place le fonctionnement en centres d'autonomie, il nous a paru évident que le tutorat aiderait les élèves à gérer leurs activités autonomes dans de bonnes conditions.

    Voici donc le système que nous avons retenu: 4 élèves sont désignés tuteur (pour une semaine, une période...). Leur nom est inscrit dans la bannière. Les autres élèves peuvent donc venir placer l'étiquette avec leur prénom sous le tuteur qu'il ont choisi pour les aider (on évite de s'inscrire à 3 ou 4 sous le même tuteur car lui aussi a du travail). Les tuteurs gardent un œil sur l'affichage et viennent aider leurs camarades dès qu'ils sont disponibles.

    Le tutorat  

      Nous avons établi une série de "règles" à observer   Le tutorat

      lorsque l'on est tuteur.

     

     

     

     

    yes Pour télécharger les documents de tutorat c'est par ici... cool

    Télécharger « Celui qui aide.pdf »

    Télécharger « Je suis tuteur.docx »

    Pin It

    votre commentaire