• Les élèves réalisent en autonomie les activités imposées par leur "roue" (Cf. article sur la roue des centres d'autonomie

    Afin d'avoir une vue d'ensemble de ce que tout mon petit monde fait et afin de pouvoir m'assurer que chacun à bien réalisé son contrat de journée, chacun porte autour du cou un ticket de validation accroché à un cordon (j'ai récupéré les miens dans une mairie après une manifestation). A chaque fois qu'une activité est validée, les enfants font poinçonner leur ticket pour validation. (perforatrice à 1 trou que l'on trouve facilement sur les sites de scrapbooking par exemple)

    Comment fair valider son travail en autonomie?Comment fair valider son travail en autonomie?

    Pour qu'une activité soit "validée" les loustics doivent faire valoir quelques conditions que j'ai consigné sur un affichage de référence placé à côté de la roue.

    Comment faire valider un atelier ? 

    -   L’activité que j’ai choisie est adaptée à mon niveau.

    -   J’ai laissé une trace de mon travail dans mon cahier.

    -   Ma trace écrite est soignée et mon travail achevé.

    -   Mon atelier est complet et je l’ai rangé à SA place.

    Parfait !

    Je peux faire poinçonner mon ticket de validationComment fair valider son travail en autonomie?

    Télécharger « Comment faire valider un atelier.docx »

    Télécharger « Tickets de validation.pdf »

    Pin It

    votre commentaire
  • Lorsque, avec mes super collègues, nous avons décidé de changer nos classes en nous inspirant des centres d'autonomie de Debbie Diller, j'ai fais de nombreux essais avant d'arriver à une organisation qui convienne véritablement à mon groupe et à mon équipe (mes AVS et moi). J'ai tout d'abord tester le plan de travail. Mais dans "plan de travail" il y a"travail" et donc contrainte, école...ce qui peut suffire à braquer nombre de mes loustics.

    Les plans de travail étaient souvent inachevés, les élèves comparaient leurs plans entre eux et certains trouvaient que tel ou tel camarade avait des choses plus simples ou plus sympa à faire. Difficile de mettre tout le monde d'accord dans une classe où chacun doit travailler des compétences différentes. De plus, le plan de travail à la semaine semblait décourageant pour nombre d'entre eux.

    J'ai donc décidé de faire un plan de travail collectif et quotidien sous forme de roue. Chaque jour les élèves se voient attribué 3 La roue des centres d'autonomiecouleurs correspondant aux 3 domaines qu'ils devront travailler dans la journée (français; nombres et calculs; grandeurs et mesures; QLM; écriture; arts).

    Si, en face de son prénom, l'élève a du bleu, du orange et du noir, il devra, dans l'ordre de son choix, réaliser une activité de numération ou de calcul, une activité d'écriture et une activité QLM. Ces activités doivent être réalisées dans la matinée.

    Les étoiles indiquent les élèves responsables du rangement des espaces en fin de journée. Les petits points blancs indiquent les activités qui doivent être faites en double (et oui! au bout de quelques mois mes loustics avaient tellement pris le pli, que la roue était terminée avant la récré, du coup, il a fallu doubler certaines activités!)

    Les activités proposées sont rangées au niveau des espaces de la classe. Un espace dédié pour chaque domaine figurant sur la roue.

    L'espace Questionner le monde (noir)                            L'espace de géométrie (vert)                      
     

    La roue des centres d'autonomie       La roue des centres d'autonomie                                                                    

     

                            L'espace des arts (jaune).

                       Le reste du matériel est sous la table...

    La roue des centres d'autonomie

     

     

     

     

    L'espace d'écriture (orange)                                               L'espace des nombres et calculs et de français

    La roue des centres d'autonomie La roue des centres d'autonomie

     

     

    Dans les pochettes murales, les activités sont rangées par ordre croissant de difficulté. Plus on monte, plus c'est difficile. (Du niveau 1 au niveau 4)

    Les élèves doivent donc prendre une activité correspondant à une des couleurs de leur roue, mais ils doivent également choisir une activité adaptée à leur niveau. En effet, dans les différents espaces (particulièrement dans ceux de français et de numération), les niveaux sont multiples pour permettre à tous de trouver chaussure à son pied.

    Pour connaitre leur niveau en français et en maths les élèves peuvent se référer à cet affichage afin de sélectionner la bonne La roue des centres d'autonomieactivité. Un élève peut être niveau 2 en maths mais niveau 3 en français. Cet affichage évolue au fur et à mesure des progrès de chacun bien sûr.

     

    Au départ de mes réflexions, les élèves devaient rester dans l'espace correspondant pour réaliser l'activité. Mais en fait cela ne me convenait pas et, la classe flexible nous tendait les bras (voir mon aménagement ICI ) . Désormais, les élèves prennent l'activité de la bonne couleur et du bon niveau et s'installent où ils veulent en respectant les camarades et leurs propres activités.

    J'ai découper le bas de mes rangements muraux (prévu au départ pour être fixés sur une porte, je les voulais à hauteur des enfants). J'ai donc pu obtenir 2 rangements supplémentaires. J'ai fixé l'un au dos du meuble de géométrie (vers le coin d'écoute) et un autre sur la porte qui relie ma salle à celle d'à côté.

    J'ai même pu y ranger tous mes dés qui permettent des activités en binômes autour de nombreuses notions

    La roue des centres d'autonomie

    Ces activités sont réalisées en autonomie mais sous la supervision de mon AVS-co (sans qui cette organisation serait compromise) qui se montre disponible pour aider à choisir une activité, expliquer une consigne, accompagner etc...

    Pour plus de détail sur le travail des élèves lors de ces temps d'autonomie, lisez l'article les-obstacles-a-depasser-pour-conduire-les-eleves-vers-un-travail-auto-a144552336

    Et je profite de cet article pour remercier l'ensemble des PE qui partage leur incroyable travail sur le net, sans qui je n'aurais jamais pu mettre en place ce fonctionnement aussi rapidement! MERCI A VOUS TOUS!!!!

    Certains d'entre vous ont mis en place ce système de roue adaptée à leur propre dispositif. Yelle nous propose sa version de la roue des ateliers autonomes, où elle a choisi de faire travailler ses élèves en binôme.

    Voici le document qu'elle a accepté de nous partager. MERCI à elle!

    Télécharger « roue-des-ateliersYELLE.pptx »

     

    Pin It

    28 commentaires
  • Qui dit ULIS dit inclusion.

    Alors que vous ayez choisi d'en faire un peu, beaucoup, passionnément ou à la folie, il vous faudra établir des projets d'inclusion pour chacun de vos élèves. A chaque période je construis l'emploi du temps de l'élève en m'appuyant sur celui de mes collègues. Chaque élève bénéficie d'inclusions réfléchies et élaborées en concertation avec les enseignants des classes d’accueil. En fonction de leur niveau, de leur fatigabilité, de leur tempérament, de leur comportement, les élèves peuvent être inclus quelques heures dans un domaine, ou sur des inclusions à la demi-journée ou encore sur des inclusions totales (ce qui est le cas pour 2 de mes loustics cette année). Ils peuvent ou non être accompagnés de l'AVS-co. Un élève peut, en fonction de ses capacités, être inclus dans différentes classes d'accueil (français CE1 et QLM CE2 par exemple)

    A chaque fin de période un bilan de l'inclusion est réalisé avec l'enseignant(e) ou les enseignant(es) de la classe d'accueil.

    Pour élaborer ces projets d'inclusions j'ai construit une fiche simple sur laquelle figure l'emploi du temps de l'enfant (une couleur par classe d'accueil ainsi que le numéro de la salle), les modalités de déplacement au sein de l'école, le matériel ou les éléments à prévoir au sein du dispositif ou dans la ou les classes d'accueil, et une case "bilan". J'ajoute également les différentes prises en charges extérieures des loustics (CMPP, SESSAD, orthophoniste, ergothérapeute etc...)

    Les projets d'inclusion de la période sont affichés sur la porte de ma classe, autour de l'emploi du temps général du dispositif (je vous parlerai de cet emploi du temps bientôt). Vous pouvez voir sur ma photo que je n'ai pas autant de projets que d'élèves. Cela s'explique par le fait que tous mes élèves ne sont pas inclus et également parce que j'ai, cette année, 3 loustics inclus en EPS uniquement et dans la même classe d'accueil (j'ai donc fait un projet d'inclusion commun).

    Récapitulatif des inclusions

    Très pratique pour voir d'un coup d’œil qui va où et quand! Mes élèves peuvent ainsi s'y référer et dans le cas où je devrais être remplacée, aucun problème pour gérer les allées et venues des loustics.

    yes Trame modifiable à télécharger ci-dessous...cool

    Télécharger « Projet d'inclusion vierge.docx »

    Pin It

    4 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique